Articles Tagués ‘voice track station commerciale’

Je déplore que beaucoup pensent que le voice track est une discipline facile à réaliser « permettant  » d’enregistrer en 10 minutes une heure d’émission ou se limitant à reprendre les titres « insolites » ou « people » en ajoutant en simple touche « locale » le nom de la station,sa fréquence et ses villes de réception.

Faire du voice track implique de connaitre parfaitement la région de diffusion de la radio pour laquelle nous sommes prestataire.Cela ne se limite pas à la prononciation des villes et villages…

Pour être en totale immersion, l’animateur se doit de connaitre quelques traditions de cette région, des infos sur la vie de tous les jours afin de pouvoir s’adresser à la population en lui parlant de son quotidien.

N’est pas marseillais à Marseille qui veut même s’il est supporter de l’OM !

En dehors des accents certaines expressions ne font pas « locale » au nord et au sud de la Loire…

Un pain au chocolat et une »chocolatine »…

Attention à la prononciation des mots « rose », « jaune »…..

Des petits détails faisant la différence.

La différence nous est donnée par les formidables logiciels d’automation gérant le voice tracking, l’animateur peut désormais se consacrer à sa tâche ANIMER puisque la technique suit….

En direct ou en voice track, le principe du « speak »  reste le même il faudra « accrocher » le dernier morceau dans le ton et l’ambiance du moment,c’est la partie la plus sympa du métier,celle où l’on reprend les commandes pour capter l’attention de l’auditeur.

Il y aura ensuite le contenu,un voice track avec un contenu de qualité sera différent en fonction d’une station associative au coeur de son terroir dont elle assure la promotion et une station musicale partenaire de plateaux d’artistes par exemple.

Tout est possible dans le voice track sans perdre d’idée son objectif:s’adresser à des gens de Lilles à Marseille, de Brest à Strasbourg comme si l’animateur habitait près de chez eux.


Publicités